Katie Melua

Biographie

Image flottante

C’est en 1984, en Géorgie (ex-URSS), que Katie Melua est née. Suivant son père, chirurgien, elle partage les huit premières années de sa vie entre les villes de Tbilisi et Batumi.
Ce n’est qu’ensuite que toute la famille s’installe en Irlande du Nord, à Belfast, où elle rencontre de nombreux amis à la St. Catherine’s Primary School et au Dominican College, Fortwilliam.
A l’époque, Katie ne s’imagine pas chanteuse ou parolière mais plutôt historienne ou politicienne. Elle déclare même : “Je pensais que j’étais capable de ramener la paix dans le monde… si je le gouvernais”. Katie et sa famille vivent pendant cinq ans à Belfast avant de s’installer dans le sud-est londonien.

Alors âgée de 15 ans, Katie participe à une émission télévisée “Stars Up Their Nose” pendant laquelle elle y interprète une chanson de Mariah Carey, “Without You”. Bien que s’étant inscrite pour le plaisir, elle remporte cette émission qui la fait découvrir du grand public.

Sur les conseils d’un ami, Katie s’inscrit à la Brit School for Performing Arts. “Cet endroit semblait très agréable… et c’était gratuit !”. Durant ses études, elle s’inspire de différents styles musicaux : Queen, Joni Mitchel, Bob Dylan… et surtout Eva Cassidy. Cette dernière est une révélation pour Katie qui lui dédie la chanson ‘Faraway Voice’.

C’est sa rencontre avec le compositeur et producteur Mike Batt , venu à la Brit School rechercher des musiciens pour former un groupe de Jazz, qui permet à Katie de signer son premier contrat sous le label Dramatico. La beauté des textes de Mike Batt chantés par une jeune artiste à la voix exceptionnelle ne restent pas inaperçus plus longtemps. Son premier single ‘The Closest Thing To Crazy’ entre à la 10ème place des charts anglais durant l’été 2003.

La fin de cette même année est des plus excitantes pour Katie qui est invitée à chanter pendant le Royal Variety. Elle y rencontre la Reine d’Angleterre qui lui glisse : “J’ai entendu votre album à la radio, c’est vraiment très beau…”.
'Call Off The Search’, son premier album, détrône Dido et Norah Jones pour s’installer pendant plusieurs semaines à la tête des charts. Depuis ses débuts, Katie accumule les récompenses en tous genres : révélation internationale en Allemagne en 2005, six fois disque de platine en Grande-Bretagne en 2004… Au total, plus de deux millions d’album vendus à travers l’Europe mais aussi en Nouvelle-Zélande, à Hong-Kong et au Japon.

Toujours prête à soutenir les actions humanitaires, Katie est invitée par Nelson Mandela pour le ‘concert 46664‘, affichant sa lutte contre le sida, mais elle va aussi au Sri-Lanka pour le compte de l’association ‘Save The Children ‘.

En septembre 2005, Katie Melua sort son second album 'Piece by Piece' qui comprend son titre phare Nine Million Bicycles. Le premier passage du single sur les ondes britanniques eu lieu pendant le Terry Wogan Show du 1er août. On retrouve dans l'album quatre chansons écrites par Melua, quatre par Batt, une en collaboration entre eux, les trois dernières sont des reprises, dont Just like Heaven de The Cure. Cette reprise de Just Like Heaven apparaîtra d'ailleurs dans la B.O. du film qui porte le même nom. L'album est directement entré numéro un des charts du Royaume-Uni.

En octobre 2007, Katie Melua est de retour avec son troisième album 'Pictures' qui s'installe directement en tête des charts Européens. La sortie de l'album s'accompagne d'une tournée Européenne 'Arena Tour' qui réunira plus de 150.000 spectateurs.

Octobre 2008, sortie de 'The Katie Melua Collection', album retrospectif comprenant ses plus célèbres chansons.

Forte de ses trois succès en collaboration avec Mike Batt, ils décident de ne pas collaborer musicalement sur son dernier album. En effet, le 24 Mai 2010, Katie melua sort en France son quatrième album 'The House' en s'associant avec William Orbit( Producteur électronique qui est notamment connu pour son travail sur l' album Ray of Light de Madonna ).
Avec cette album, Katie Melua explore de nouveaux horizons musicaux, comme peut l'illustrer son premier single 'The Flood'. Le succès est encore une fois au rendez-vous, l'album se place à la tête de plusieurs charts Européens.

Automne 2010, Katie Melua a reporté sa tournée pour cause de maladie " J'ai fait une sorte de dépression et j'avais besoin de prendre du repos". En février 2011, après quelques mois de repos, Katie s'est remise au travail en donnant un concert pour Radio 2 et en donnant la série de concerts à guichets fermés qui avaient été reportés. Sa tournée Européenne d'Avril à Juin a dévoilé une artiste qui était revenue au sommet de son art. « C'était vraiment fantastique d'être de retour sur la route, de jouer de nouveau avec le groupe. J'ai vraiment été touchée par les encouragements de mes fans. »

Mars 2012, Katie Melua a sorti son cinquième album studio « Secret Symphony ». Katie a donné une série de concert en avant première à Ronnie Scott à Londres. Katie a déclaré « Sur ce disque je voulais simplement trouver de belles chansons et vraiment chanter avec mon cour. » Cet album inclut une selection de reprises ('All Over The World' (Françoise Hardy), 'Gold In Them Hills' (Ron Sexsmith), 'Nobody Knows You' (Jimmie Cox) et 'Moonshine' (Fran Healy)) et des titres originaux écrits par Batt ('Secret Symphony', 'The Walls Of The World', 'Better Than A Dream' et 'The Bit That I Don't Get'), un titre écrit par Katie 'Forgetting All My Troubles' et un autre titre co-écrit avec Batt sur 'Heartstrings' & 'Lone Wolf'.

Après un été à tourner sur le continent, Katie s'est mariée à Kew Gardens avec le champion de moto James Toseland. En plus de la sortie de l'édition deluxe Secret Symphony, un album digitale « The tracks that got away » contenant les titres annexes de ses singles de et des titres live est sorti.

10 ans après ses débuts à la tête des charts avec son album « Call off the Search », Katie a sorti son sixième album studio 'Ketevan' le jour de son 29ième anniversaire, le 16 septembre 2013. Le premier single de son album 'Ketevan'(qui est la traduction géorgienne de Katie) est « I will be there » qui a été dévoilé en avant-première au Coronation Gala, à Buckingham Palace le 11 juillet. Vibrant hommage à une figure matriarcale protective, le titre a été écrit par Mike Batt, producteur et collaborateur de longue date de Katie.

Le titre est une parfaite introduction à un album personnel dans lequel Katie revient à l'écriture et collabore avec Mike Batt et deux nouveaux collaborateurs, le fils de Mike Batt, Luke (qui a coproduit l'album) et Toby Jepson. « C'est formidable de retrouver Mike en studio, un des plus grands auteur-compositeur encore en vie, qui a écrit des titres universels, et d'écrire à nouveau mes propres titres. Luke et Toby ont amené une nouvelle dynamique dans le studio. J'adore cet éveil créatif qui se produit lorsque le bon groupe de personnes viennent à travailler ensemble. »

La voix unique de Katie, avec une maturité et une richesse qui s'est développée au cours ce cette dernière décennie, raconte des contes traitant de l'amour et de la vie. Après le succès rencontré avec ses précédents albums, qu'est-ce que Katie espère achever avec 'Ketevan' ? « J'espère que les gens apprécient les chansons, la variété d'idées que l'on retrouve sur cet album, avec romance, mélancolie et quelques titres plus rétro inspirés de titres de jazz. On écoute probablement pas les albums de la façon dont on devrait mais j'espère que l'étendu du spectre de cet album sera apprécié ».

Contactez-nous -